samedi 8 mars 2014

Le thé, une boisson féminine? 8 mars Journée de la Femme



Bonjour tout le monde,

Journée de la Femme everywhere en ce 8 mars avec la devise "L’égalité pour les femmes, c’est le progrès pour toutes et tous". Toutes mes pensées vont à ces femmes victimes parce que nées femmes à travers le monde. Et du coup j'ai réfléchi à cette fameuse question de l'égalité homme-femme, tout en buvant du thé (bien sûr) et  je me suis posé la question de la féminité du thé.

La popularité du thé est immense : c'est une boisson universelle qui est la deuxième boisson la plus bue au monde, après l'eau. Donc globalement presque tout le monde boit du thé.
Mais est-ce que dans notre monde occidental le thé se conjugue plus au féminin qu'au masculin?

Plutôt oui, me répond mon mari , c'est plus souvent un truc de filles. Bon, lui ne boit que du café.
Et voilà on tombe en plein dans les stéréotypes, dans les divisions dont s'est emparée la théorie des genres.
Le thé est-il une boisson de nanas?

Source: The Telegraph

Moi-même, j'ai inconsciemment féminisé le fait de boire du thé. Je parle souvent d'aller prendre un thé entre copines, mes récents échanges dans la blogosphère se font principalement avec des buveuses de thé. Oui, mais voilà c'est juste un ressenti.

En ce 8 mars, Journée de la Femme, j'ai eu envie de savoir si le thé était devenu une boisson de filles.

J'ai utilisé deux sources :
La première : mon fils de 10 ans. Parce qu'il a l'esprit très cartésien et que j'avais besoin d'un
avis masculin non perverti. Et parce qu'il était assis à côté de moi quand j'ai commencé ce post :-)
Pour lui, le thé c'est pas bon.
Moi: Oui, mais Elliott ce n'est pas ça la question. Concentres-toi un peu!
Lui: Bon, alors ouais le thé c'est un truc de filles.
La preuve, d'ailleurs c'est les filles qui jouent à la dinette.  
Moi: Bon point, ben tu vois quand tu réfléchis.
Lui: Ah aussi, les services à thé c'est un truc pour les filles aussi. Regarde chez Papy et Mamie !  
Moi: Penses à un autre exemple. Je préfère pas les mêler à tout ça.
 Source : les fameux grand-parents
Lui: Ben je sais pas moi. Ah si les héros de World of WarCraft ils s'arrêtent pas pour boire du thé. Preuve que c'est vraiment un truc de filles (rires). Bon, sérieux, c'est lourd maintenant,  je peux y aller? (sous-entendu reprendre ma partie de World of WarCraft)

Source intéressante mais pas très coopérative..

Ma deuxième source : les études et instituts de sondage.

En surfant sur différents sites de nutrition, j'ai finalement trouvé en partie la réponse. A la question les Français boivent-ils du thé, l'étude SU VI MAX des années 90 répond oui et surtout les Françaises!!

  • 35 % des hommes et 57 % des femmes sont consommateurs de thé à des degrés divers. 
  • 15 % des hommes et 27 % des femmes peuvent être considérés comme des consommateurs assidus de thé (au moins une prise de thé par jour, 5 à 6 jours sur les 6 jours d’enquête) ;
  • et surtout  les non-consommateurs de thé s’observent plus souvent chez les hommes (65 %) que chez les femmes (43 %).  
Source : www.lanutrition.fr

Et voilà. Les chiffres prouvent qu'en France, ce sont bien les femmes qui consomment plus de thé que les hommes.


Et pourtant si on remonte dans l'histoire du thé, l'essor de cette boisson est associé à des grands hommes que ce soit au Royaume-Uni avec Sir Thomas Lipton par exemple ou en Asie avec les grands maitres du thé. Longtemps cantonnée à cueillir les feuilles de thé dans les régions de culture, à ouvrir des salons de thé pour servir le thé en Occident, la femme s'est peu à peu affirmée comme la principale consommatrice de thé. 
Et les marques l'ont bien compris.
Si certaines jouent à fond sur l'héritage et la longévité de leurs marques comme Mariage Frères ou Dammann Frères et mettent en avant un certain classicisme, ce n'est pas le cas des nouvelles marques.
Les plus hype arborent les codes de la mode pour nous plaire. Que ce soit Pukka, les désormais incontournables Kusmi Tea, Lov Organic ou The English Teashop -pour n'en citer qu'une poignée- le design, les couleurs, les libellés sont autant d'éléments pour faire un packaging attractif pour les femmes. 


 

En ce 8 mars, je constate avec plaisir que la femme prend de plus en plus de place donc de pouvoir dans le monde.....du thé!
Mais vous, Messieurs, qui lisez ce post, n'ayez pas peur de goûter, tester et découvrir les plaisirs du thé!

Et vous, vous pensez-vraiment que le thé soit une boisson féminine?


Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires :

  1. J'ai beaucoup aimé cet article: à la fois léger et profond. Et oui, j'aurais également répondu que le thé était, chez nous, considéré comme une boisson féminine. Mais je suis convaincue que cela va changer. De plus en plus, les hommes font attention à leur santé, leur ligne, leur peau ... et donc, boire du thé ... et bien, oui!
    Je reviendrai ici, c'est sûr. Et on verra d'ici la prochaine journée de la femme si les chiffres sont restés les mêmes! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce commentaire! En fait, j'avais fait un petit sondage auprès de mes amies et amis et tous pensaient (à juste titre) que les femmes buvaient plus de thé que les hommes! Mais effectivement le côté santé, beauté, minceur etc..attire de plus en plus les hommes. Mais l'essentiel est que, homme ou femme, on boive du thé...parce que c'est bon! -:)

      Supprimer
  2. Dans mon entourage j'ai des hommes et des femmes buvant du thé. OK ce sont pas des types du type "beaufs" mais plutôt des hommes avec un bagage intellectuel et un cursus d'études plus élevé que la moyenne, peut-être est-ce lié ?
    En tout cas pour fréquenté la Team Tea Addicts, il y a beaucoup de garçons, mais nous n'aurons pas forcément les mêmes goûts j'ai l'impression. Les femmes seront très attirées par les thés parfumés tandis que les hommes de ce groupe s'orientent beaucoup vers de grands crus de thés nature. Bien sûr ce ne sont pas des frontières imperméables et il y a des échanges entre les deux, mais ce sont les tendances qui se dégagent j'ai l'impression.
    Après c'est pas une science exacte, puisque je suis une femme et que je bois de plus en plus de grands crus nature, n'achètent quasiment plus de thés parfumés, si ce n'est pour les amis qui viennent boire le thé à la maison.

    RépondreSupprimer