Théière Japonaise
Tokoname Hohin 280ml

71.00

26 en stock

Théière Japonaise <br> Tokoname Hohin 280ml 71.00

trustbade du site monarmoireathe.com

 

  • 30 jours pour retourner votre produit
  • Expédié en 48 heures

Les amateurs de thé peuvent trouver, parmi les variétés de théières japonaises, un modèle particulier : le Tokoname Hohin. Fabriqué en argile riche en fer de Tokoname, la région la plus réputée du Japon pour sa céramique, ce modèle de simplicité et de beauté est sans poignée et doté d’un filtre à l’intérieur, ce qui fait de lui une option parfaite pour l’infusion des thés verts qui nécessitent une température modérée.

 

Caractéristiques :

  • Matière : Terre cuite – céramique – argile
  • Style : Japonais, type Hohin Kyusu (sans poignée, avec filtre)
  • Origine : Tokoname Yaki – Japon
  • Contenance : 280ml (0,28L)
  • Couleur : Rouge
  • Filtre : Argile, à trous, intégré à la théière devant le bec verseur
  • Fabrication : Entièrement à la main
  • Atelier de fabrication : Isobe

En savoir plus :

Kyusu

Cette théière japonaise traditionnelle est faite d’argile naturelle, non vernie à l’intérieur. Elle réagit au contact de l’eau et du thé afin de révéler tous ses arômes. Avec son filtre devant le bec, les feuilles de thé infusent librement et complètement, ce qui permet de conserver le goût et de pouvoir réaliser des infusions multiples.

Plusieurs centaines de centres de fabrication de céramique ont été créés au Japon au cours des dernières décennies, grâce aux sols volcaniques riches en argile. Parmi ces six « vieux fours », les plus connus sont Bizen, Shigaraki, Seto, Echizen, Tamba et le plus réputé, Tokoname.

Théière en céramique Tokoname

Tokoname Yaki (常滑焼) est le plus vieux des six « vieux fours » (roku koyo, 日本六古窯) et le centre de production de céramique le plus important.

L’argile pure et naturelle (Shudei) présente une couleur rouge typique due à sa riche teneur en fer (avec des propriétés spécifiques pour le goût et les bienfaits du thé vert). Contrairement à d’autres régions où l’argile est presque épuisée, Tokoname en dispose encore.

Pour obtenir des Kyusus de diverses couleurs, le potier applique sur la forme du kyusu un mélange d’argile rouge et de pigments colorés naturels (= Char-gake). Les théières en argile Shudei ont une surface polie, mais non émaillée, obtenue par polissage à l’aide d’une spatule en métal ou d’un morceau de tissu avant la cuisson. Les fabricants réservent la céramique brute et préfèrent laisser parler l’argile sans émailler ni vernir les théières.

Un Kyusu Tokoname est cuisson en oxydation (argile rouge, entre 1100 et 1200°C), ou réduction (argile noire). Certains studios, notamment ceux qui comptent des artistes réputés, allient les deux techniques, ce qui permet une grande variété de coloris de kyusu.

Entretien

Externe

Nettoyer uniquement avec de l’eau propre et un chiffon doux. En cas de taches, frotter avec un chiffon imprégné d’une infusion de thé vert.

Interne

Rincer avec de l’eau non calcaire si possible. Au fil des utilisations, une patine apparaît à l’intérieur : ne pas l’enlever (culottage).

Séchage

Sécher à l’air libre à l’envers sur un chiffon propre ou bien frotter délicatement l’extérieur avec un chiffon doux.

Théière polyvalente (argile non poreuse) non émaillée à l’intérieur : recommandé sur le long terme d’y préparer des variétés de thé similaires car elle se patine au contact de l’infusion. Ce processus améliore et intensifie le goût du thé au fil du temps.

Attention 

La céramique, même de la meilleure qualité, est une matière sensible aux changements thermiques qui peuvent la fissurer :

– Réchauffer la théière avec de l’eau chaude avant de verser de l’eau bouillante

– Ne jamais placer une théière encore chaude directement sous l’eau froide