Amacha 甘茶
Thé du Bouddha 50g

24.90

Rupture de stock

trustbade du site monarmoireathe.com

 

  • 30 jours pour retourner votre produit
  • Expédié en 48 heures

L’Amacha, aussi connue sous le nom de thé du Bouddha ou Buddha Amacha, est une variété japonaise célèbre pour sa saveur douce et ronde. Une infusion réalisée à partir des feuilles d’Hydrangea Macrophylla, une plante aux notes complexes et sucrées qui procurent des émotions gustatives intenses. Non-caféiné et sans théine, il peut être consommé à tout moment de la journée.

 –

Origine : Iwate – Japon

Ingrédients : Amacha – feuilles d’Hortensia fermentées : Hydrangea Macrophylla.

Trouvé dans des exploitations locales, sans engrais ni pesticide, cet Amacha de grande qualité laisse en bouche un délicieux goût léger de miel et de réglisse.

Quantité : 50g

Conseils de dégustation :

Eau entre 80 et 100°C

Infusion : 30 secondes à 1 min, jusqu’à 3 minutes maximum (plusieurs infusions possibles).

Sans caféine ni théine, il peut être consommé à tout moment.

Dégustation d’Amacha en tasse

La dégustation de cette boisson se fait en admirant le déploiement des feuilles sèches pendant l’infusion, le tout en n’ajoutant qu’une à trois feuilles.

Dégustation traditionnelle du Thé du Bouddha

En Kyusu, la théière japonaise traditionnelle ou en Gaiwan, la théière tasse traditionnelle chinoise. Ces théières sont de petite taille et permettent de bien contrôler l’infusion et de réaliser des infusions multiples.

Dégustation occidentale de l’Amacha :

Pour préparer une grande quantité d’Amacha, on peut utiliser une théière plus grande, comme une théière en porcelaine neutre ou une théière en fonte émaillée qui conserve bien la chaleur.

En savoir plus sur le produit :

Riche en tanins et en phyllodulcine, un édulcorant naturel 400 à 800 fois plus sucré que le sucre (mais à calories négligeables), l’Amacha signifie littéralement “thé sucré” en japonais.

Thés et plantes japonais : propriétés médicinales et sécurité

Selon la littérature japonaise, l’Amacha pourrait avoir des effets anti-allergiques et protecteurs contre la parodontite (non vérifiés par des études médicales modernes).

Depuis le désastre nucléaire de Fukushima Dai-Ichi en 2011, la sûreté des thés et plantes originaires du Japon est devenue une préoccupation prioritaire pour assurer leur qualité et sécurité pour les consommateurs. Les tests et examens réalisés depuis cette date n’ont pas révélé de problème particulier.

Un plan de contrôle et de décontamination des surfaces agricoles a été instauré par le Japon. Les résultats des analyses sont régulièrement mis à jour sur le site officiel : .