mardi 29 avril 2014

[Un Thé Ailleurs] Russie, Samovar, Zavarka. Et c'est parti pour un thé russe!

Bonjour à tous,
 Le thé, c'est l'occasion de rencontres et d'échanges et notamment depuis que j'ai commencé ce blog. C'est en rencontrant des ami(e)s d'autres cultures thé que j'ai eu envie de partager avec vous ces petits bouts d'ailleurs. Et voilà c'est ainsi qu'est venue l'idée d'une nouvelle rubrique sur le blog: "Un Thé Ailleurs" que j'inaugure avec la #Russie.
La Russie parce que deux de mes amies Carole et Irina (qui ne se connaissent absolument pas, d'ailleurs!) m'ont récemment permis de mieux connaître les traditions russes de thé.
Tout ce que je savais avant d'en parler avec elles, c'était que le thé russe était à base thé noir et de bergamote. C'est pas mal pour un début. Bon, j'avoue que j'avais lu les ingrédients sur une étiquette de thé mélange russe pour faire genre je m'y connais.

C'est alors que le Samovar est entré dans ma vie....en passant par l'appartement de Carole :-)
Carole a vécu en Russie de nombreuses années et a appris pas mal de traditions russes. De son long séjour à Moscou, elle a ramené un magnifique samovar, datant de l'époque d'avant la Révolution russe.
Et voici l'objet : 

Mon tête à tête avec un samovar a été très surprenant.
D'abord c'est un objet imposant
c'est brillant, plein de fioritures
et c'est très lourd.
Carole m'a aussi montré une ravissante boite représentant ce même samovar et une jeune fille russe buvant son thé dans une coupelle.
J'avais l'impression d'être face à une pièce de musée et c'était dur de se l'imaginer comme un objet de la vie de tous les jours.
Ben parce qu'en fait dans la vie de tous les jours, les Russes utilisent plutôt ça :
Source PriceMinister Samovar Mulex
et oui un samovar électrique qui ressemble à une bouilloire :-)
Et ben oui, parce qu'un samovar, en fait, c'est rien d'autre qu'une bouilloire sophistiquée. Une bouilloire qui veut faire sa crâneuse, quoi!  En russe le mot samovar vient de samo, soi-même, et varit, bouillir.

Du coup, c'est auprès d'Irina, magnifique Moscovite qui parle un français parfait que je continue mon escapade #thé russe.
Quelques questions pour mieux comprendre comment on boit le thé en Russie.
Bonjour Irina, on connait la tradition russe du thé mais est-ce que le thé est VRAIMENT une boisson nationale?
-Bien entendu, le thé ne pousse pas en Russie et comme la plupart "des traditions russes" il a été importé dans le pays. Avant de connaître le thé, on buvait des tisanes et des infusions. Mais à présent le thé fait vraiment partie du quotidien russe.
-Tu sais, en Russie on boit le thé matin, midi et soir. On finit toujours le repas par une tasse du thé accompagné d'un biscuit, chocolat ou un peu de confiture fait maison ou du miel.Quand les amis nous rendent visite, on leur proposent pas "un verre" mais une tasse du thé. Il faut savoir aussi que en Russie il fait froid plus de 6 mois dans l'année (moue triste d'Irina)

As-tu des souvenirs de dégustations de thé en famille, quand tu étais enfant par exemple?
-Pendant la degustation du thé, je me souviens qu'on préparait dans une petite théière du thé noir très concentré. Ca s'appelle "zavarka" en russe.
Ensuite on mettait une petite quantité de "zavarka" dans notre tasse et le coupait avec de le bouillante venant du samovar.
C'est un peu comme on prépare le grenadine aux enfants en mélangeant le sirop et de l'eau :-)

Et la petite Irina, était heureuse de boire son "thé grenadine"!!!! Je trouve qu'elle est trop craquante sur cette photo. La preuve que le thé russe, ç'est bon pour les enfants!

 

Mais le "zavarka", c'est quoi?
Source: www.tea-lovers.by
Le "zavarka" est un concentré de thés qui se boit dilué dans de l'eau pour faire le fameux thé russe. En fait, c'est un mélange de thés et principalement de thés noirs mais aussi thés de Ceylan et thés verts. Attention, il ne faut pas boire le "zavarka" pur: cela peut entraîner des maux de têtes violents. En fait, le "zavarka" est si fort que si on boit trop on peut frôler la crise cardiaque!!!








Est-ce que tu avais une relation particulière avec le samovar? Pouvais-tu le toucher quand tu étais enfant ou était-ce réservé aux adultes?
Le samovar a été utilisé pendant les fêtes, quand il fallait faire du thé pour plus de 10 personnes puisqu'on fait bouillir une très grande quantité de l'eau dedans. A l'époque de mon enfance, dans les années 80, les samovars étaient quasiment tous électriques parce qu'avant il fallait faire chauffer du bois dedans. Et donc oui, j'avais le droit de le remplir et de le brancher.

Dis moi, Irina, le samovar, est-il perçu en Russie comme un objet de statut social? ou plutôt un objet commun  comme une friteuse:-)
Tu sais, au début du siècle le samovar a été un objet très important. Pour les mariages, le samovar faisait souvent la partie de la dot pour une jeune fille. 
Il faut savoir aussi que avant les samovars ont été également utilisés pour préparer des "kasha" et des soupes. Mais ça, c'était avant, comme on disait dans une pub (Rires)
De nos jours, le samovar est devenu un objet d'usage courant. Son prix reste très abordable comme "une bonne friteuse" mais plus en plus de jeunes couple ne l'ont pas dans leur maison trouvant cet objet un peu "ringard" et c'est bien dommage.

Tu vis en France, à Paris, est-ce que boire du thé russe autour du samovar te manque?
Oui, l'objet me manque beaucoup. Mais encore une fois samovar est utilisé pour faire du thé pour plusieurs personnes. Parmi mes amis, il y en a très peu qui aiment du thé et bien souvent les Francais préfèrent boire du café.
Et puis vivant dans un petit appartement parisien nous n'avons pas ce luxe de ce permettre avoir un objet assez volumineux pour ne s'en servir que quelques fois dans l'année.
Ca sera pour la prochaine grande maison:-)

Est-ce qu'il y a des marques de thé russes que tu peux recommander ou des marques de thés en France qui se rapproche du gout des thés russes?
Il y a une marque que je peux citer c'est "KUSMI" avec ses fameux gout russe si nombreux.
J'en suis très fan. Mon préferé c'est le N°108.
Mais en Russie on boit souvent un simple thé ceylan sucré avec une tranche du citron. (Beurk!!! bon ça c'est moi qui le dis; mais chacun ses goûts!)
Connais tu des adresses de salons de thés russes ou autres ou peut boire du vrai thé russe?
Boire du thé reste une tradition familiale en Russie qui se pratique à la maison avec la famille et des amis. Je t'avoue que je n'ai pas forcement chercher à trouver à Paris un salon pour cela.
Mais je sais que KUSMI a ouvert un salon aux Champs Elysees et qu'on peut même trouver des  "pirojki" (petits pâtés en croute)chez eux.
Cela peut être une occasion pour nous d'aller le tester, ça fera un thème pour le prochain article;-)

Et voilà, mon escapade russe n'est pas finie car Irina m'invite à une immersion gustative russe aux Champs-Elysées :-) A suivre..

Un grand merci à Carole, la Française de Russie de m'avoir parlé du Samovar et merci à Irina, la Russe de France de s'être livrée au jeu de l'interview Un Thé Ailleurs

Pour déguster le coup de coeur thé russe d'Irina, c'est par ici : boite Bouquet de Fleurs n°108 de Kusmi Tea. Un thé aristocratique (thé favori du Tsar Nicolas II) pour les mordus de bergamote, bien sûr!
Boîte Metal 125g à 13,10€

.
Et vous, aimez-vous le thé russe?

Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 25 avril 2014

Waouh, mon Blog Thé à la Une sur Cosmopolitan! J'hallucine!

Bonjour à tous,
aujourd'hui c'est un article un peu spécial. Car c'est un moment d'auto-satisfaction que je partage avec vous, lecteurs, car cette semaine mon blog #thé est à la Une du site de Cosmopolitan. Yeah!
Et oui, vous avez bien lu, mon Blog est à la Une sur ce méga site féminin. 
Au début quand j'ai annoncé ça à ma famille, j'ai été confrontée à un mur d'incompréhension. 
-Qu'est-ce que tu dis, Maman? T'as vu la Lune dans le Cosmos?
Bon, le problème c'est que "ma famille" présente au moment où j'ai vu mon blog à la Une était composée d'un garçon de 10 ans (mon fils vissé devant FIFA14) et un bébé de 20 mois (ma fille, passionnée par une balle qu'elle faisait rebondir). Et oui, c'est les vacances de Pâques.
-Mais non, je suis à la Une  de Cosmo, dans le site web du magazine Cosmopolitan. C'est cool, non?
-Si tu le dis, Maman....Euh, tu peux te pousser de devant la télé, j'vois rien là!

Du coup, vous comprenez que c'est avec vous que je savoure pleinement ma petite réussite et ça fait du bien:-) 

Bon, je reste lucide: mes copains et copines ont gentiment voté pour moi et cette semaine mon site apparaît à la Une de la rubrique Lifestyle. 

Et ça me fait plaisir! Vous savez quoi? Une petite semaine de gloire éphémère, ça m'a reboosté et donné plein d'idées de nouveaux articles et  de nouvelles rubriques. Le total feeling #teapower, quoi!


Et vous, vous avez des réussites à partager cette semaine?

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 21 avril 2014

Thé Genmaïcha Bio de La Route des Comptoirs, le thé qui épate ma belle-mère!

Bonjour à tous,
le dimanche de Pâques a été l'occasion d'une jolie réunion de famille et d'un repas....un peu trop riche. Hé, hé et c'est là que je dégaine mon #thé #Genmaïcha bio de la Route des Comptoirs, devant une assemblée ébahie qui n'arrive même pas à prononcer le nom du thé.
-Geisha quoi? demande ma belle-mère.
-Gen-ma-ï-cha. C'est un thé spécial du Japon. Vous allez voir, c'est super pour les fins de repas!

Bon, en fait je fais genre je suis une spécialiste du Genmaïcha mais en fait je n'y connais rien. Je n'ai découvert le Genmaïcha et son importance au Japon que très récemment mais j'ai vraiment craqué sur ce thé.
C'est d'abord un thé vert qui surprend visuellement car il contient du maïs soufflé et des grains de riz grillé. Et ensuite, ça sent le grillé, le riz, le maïs,dès qu'on ouvre le sachet de Genmaïcha. C'est vraiment captivant.
Et du coup, la présentation de ce thé "pop-corn" fait sensation. Je fais une démonstration avant-après et je montre donc d'abord à la famille réunie le thé avant infusion.
Et c'est quoi en fait ce Genmaïcha?  C'est un thé traditionnel japonais qui se déguste chaud de préférence après les repas. Il est composé d'une base de thé vert de type Sencha à laquelle on rajoute du maïs soufflé (pop-corn) et du riz grillé. Genmaïcha signifie "thé de riz brun". C'est quand même cette odeur de riz grillé qui domine quand on prépare le thé. Et c'est assez agréable:-)
Les questions fusent:
-Oh!Ah?on dirait du pop-corn
-Et c'est vraiment du thé?
-Comment ça se cuit ? (bon, ça c'est une question de Quentin, petit neveu de 5 ans, qui visiblement n'a pas tout suivi mais veut quand même participer à la discussion)
Et voilà, un peu d'animation dans le repas de Pâques avec cette dégustation étrange mais les enfants ayant réalisé que le "pop-corn" ne se mangeait pas, sont tous partis à la chasse aux oeufs.
Donc, je prépare tranquillement le thé pour ma "cobaye" : ma belle-mère.
Parce que, elle, c'est une buveuse de café. A un moment donné, elle avait même trois cafetières dans sa cuisine et les utilisait non-stop. Du délire!
Du coup, quand je parle de thé, c'est plutôt la grimace; elle me rappelle ma fille (sa petite-fille donc si vous suivez bien) quand je dépose des courgettes sur la table. Beuurk :-(
Mais là, j'avance avec un thé qui ne sent  pas le thé. Vais-je réussir à convertir ma belle-mère?
Elle est successivement :
Un peu sceptique....
Intriguée par l'odeur...
Captivée par le parfum subtil mais intense de maïs et de riz grillé....
Epatée par ce thé vert...qui a un goût de galette de riz:-)
Et elle adore!!!!!

Si,vous aussi, vous avez envie d'épater votre belle-mère avec un thé surprenant aux arômes de riz (et de noisettes comme l'explique la marque sur son site), vous pouvez vous procurer le thé bio Genmaïcha de la Route des Comptoirs ici 7,00€le sachet de 100g

Et vous, vous avez déjà goûté du genmaïcha?


Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 17 avril 2014

{Beaut(h)é} Verveine Citronnelle-Crème des Saisons Enrichie SANOFLORE: oui,Chéri,ça me calme!

Bonjour à tous,
et bien, oui, je n'aurais pas résisté très longtemps à l'appel de la beau-thé! Et du coup, j'inaugure une nouvelle rubrique du blog : Beaut(h)é. Je parlerai de mes coups de coeur #beauté qui utilisent des ingrédients qu'on peut faire infuser dans de l'eau chaude!
Aujourd'hui, je vous parle tisane, plus exactement #verveine.
Pour être honnête, j'ai toujours trouvé méga-ringarde l'expression : "une petite verveine? avant d'aller dormir?" et j'avoue que j'ai voué une espèce de mépris pour cette herbe, qui ne m'avait rien fait.
Je n'y peux rien.
Boire une verveine, je trouve que ça fait mémère. Mais comme dirait un grand opticien, ça c'était avant.
Avant que je ne découvre le pouvoir de la #verveine citronnelle. 
C'est un des ingrédients principaux de la Crème des Saisons Enrichie de Sanoflore. La verveine citronnelle Bio est présente en tant qu'eau florale et elle est reconnue pour son action apaisante sur la peau. Et ça marche! Entourée d'ingrédients hydratants comme le beurre de karité, cette crème des saisons enrichie m'a charmée par son aspect veloutée et sa texture légère.
Elle est rapidement absorbée et apporte réellement souplesse et douceur à la peau , même une peau sèche et stressée (et oui, je vis à Paris!) comme la mienne.
Du coup, je me suis tournée vers cet hydrolat officinal ( c'est le nom donné par Sanoflore) de Verbena Citriodora pour savoir ce qui le rendait si merveilleux.

La verveine citronnelle (à ne pas confondre avec la verveine officinale) porte également le nom de verveine odorante tant son parfum est intense. Même si c'est une herbe plutôt commune dans nos régions et surtout au Sud de la France, elle possède une aura particulière. En effet, les Druides considéraient la verveine comme une herbe sacrée et elles les aidaient à dire leurs prophéties. Ainsi, l'eau florale, obtenue par distillation associe les propriétés anti-inflammatoires et raffermissantes de la plante aux vertus purifiantes de l'eau. Et en plus, chez Sanoflore, c'est certifié bio.

Verveine odorante, on retrouve cette herbe sous le nom de Lippia Citriodora dans la liste des ingrédients de la Crème des Saisons de #Sanoflore.  Bon, voyons de plus près la liste des ingrédients sur la boîte.
Mais, elle est où la boîte? Elle est OÙ la boîte?
-Chéri, ne me dis pas que....Non!!!!!
Bon, là je dois dire que j'ai pris la tête à mon chéri car il était parti quelques heures auparavant dans le trip  "ce qui n'est pas rangé, c'est direct à la poubelle!", menace qui normalement ne concerne que les enfants....et il a JETÉ ma boîte (qui selon lui "traînait dans la salle de bains") et tandis que je cherchais frénétiquement dans la poubelle, m'avouait qu'il avait déjà descendu l'autre poubelle...celle avec la fameuse boîte :-( Sniiif!!!
Alors, est-ce que la Crème des Saisons va être à l'origine d'une scène de ménage ?
-Ah ben, justement, ma chérie, je faisais le ménage, moi!
Aaaargh! Allez, un petit coup de Crème de Saisons pour m'apaiser et je vais tranquillement continuer à me plonger dans de la verveine.
Zen.
Bon au moins, ça fait rigoler les enfants. Pour une fois, que ça ne tombe pas sur eux!!!!
Et mon fils, qui en rajoute:
-Ben, maman, pourquoi tu t'énerves? Ta crème c'est pas du thé, ça se boit pas! Tu fais vraiment n'importe quoi dans ton blog!
Voili, voilà, dans cette ambiance positive, moi blogueuse incomprise,  je me remets un peu de crème sur le visage...ça me fait du bien, ça m'hydrate et ça me détend.
Ce que j'aime dans cette crème :  c'est son côté onctueux et réconfortant. C'est une crème à la texture généreuse qui agit immédiatement pour soulager la peau sèche. Je l'utilise comme base de maquillage pour donner de la souplesse à ma peau.
Ce que j'aime moins : c'est que la sensation de confort ne dure pas assez longtemps. Dès la moitié de la journée, j'ai besoin de m'en remettre pour retrouver de l'élasticité.
Un autre truc qui me chiffone, c'est le bouchon en plastique. Il fait cheap et en plus c'est assez moche quand les gros pâtés de crème s'agglutinent dessus. Pas très glamour:-(

Ils m'ont tellement énervée ces garçons que j'ai envie de boire...une verveine :-)
Du côté de Terres des Thés, j'ai trouvé sur le web des feuilles qui me tentent bien.
Source : www.terre-des-thes.fr
La Crème des Saisons Enrichie de Sanoflore que je vous conseille vivement si vous avez la peau sèche est vendue à partir de 15€ en pharmacies et aussi en boutiques bio. Points de vente ici
La  très jolie Verveine Citronnée (lippia citriodora) de Terre des Thés en vente ici à 3,40€ les 25g.

Et vous, avez-vous déjà testé les bienfaits de la verveine citronnelle?
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 14 avril 2014

Pour Pessah, la Pâque Juive: manger du pain Non, boire du thé Oui

Bonjour à tous, 
cette année, #Pessah : la Pâque juive, qui commence aujourd'hui, et la Pâque chrétienne coïncident. 
J'ai profité de cette occasion pour m'intéresser aux interdits alimentaires et coutumes alimentaires bien présentes bien présentes dans ces rituels religieux.
J'habite dans un quartier juif de Paris et les magasins cashers fleurissent en bas de chez moi. Pour Pessah, c'est un défilé constant de camions et de de clients qui viennent s'approvisionner pour la grande fête. 
J'ai des copains et copines juives plus ou moins croyants, qui mangent plus ou moins casher mais Pessah est une fête importante qu'ils célèbrent tous.  
Oui, mais voilà, je me suis demandé quels étaient les interdits et si par hasard le thé en faisait partie? 
Et du coup, je les ai harcelés de questions. Et je n'ai pas été déçue! Un grand merci à Séverine et à Sophie pour les anecdotes.

Tout d'abord, il faut rappeler que Pessah est une très importante fête juive qui commémore le départ d'Egypte des Hébreux où ils étaient réduits à l'esclavage depuis plus d'un siècle. Vous connaissez tous le célèbre negro-spiritual : "Let my people go" qui retrace la quête de la liberté du peuple juif. Et bien, voilà c'est ça la fête de Pessah : la fête de la liberté.

Liberté, liberté oui mais c'est une fête hyper-codifiée qui demande le respect de certaines règles alimentaires. Je passe sur les détails de grand nettoyage d'avant-Pessah pour "cachériser" ustensiles, vaisselle, etc. Le plus important, ce sont les interdits et notamment le 'hamets. Le 'hamets regroupe tous les produits composés à base d'une des cinq céréales suivantes : blé, orge, avoine, épeautre, seigle.
Il est interdit de posséder ou commencer des aliments contenant ces céréales.
Du coup, vous avez compris, il n'est pas permis de manger du pain durant Pessah.
Et c'est pour ça, que la plupart des boulangeries de mon quartier
soient sont fermées pendant Pessah,
soit perdent 50% de leur clientèle.

Pendant Pessah, on doit se contenter de pain azyme (matza), en souvenir du pain que mangèrent les Hébreux lors de l’exode car en fuyant l’Egypte, ils n’avaient eu le temps de laisser lever le pain.

Côté rituel : dans la  Pâque chrétienne, on célèbre la résurrection du Christ et  le dimanche de Pâques est consacré à la dégustation de l'agneau pascal et la chasse aux oeufs de Pâques qu'attendent impatiemment les enfants!
A Pessah, le seder est le repas  traditionnel pendant lequel les familles juives lisent le haggada qui est le récit de l'exode. Le plateau du seder est composé de 6 éléments principaux:
Source: theawarenesscenter.blogspot.com

  • Les herbes amères ou Maror. Traditionnellement, c'est du raifort, mais le persil, l'oignon vert ou le céleri peuvent faire l'affaire.
  • Le 'Haroset. C'est un mélange qui représente le mortier utilisé par les esclaves pour construire les pyramides d'Égypte. Il s'agit généralement d'un mélange de pommes, de noix et de vin.
  • Les légumes ou Karpass. Il s'agit d'un légume-racine, doux, comme de la pomme de terre bouillie. Cela représente le dur labeur des esclaves.
  • Le Zeroa. Il s'agit d'un os de jarret, généralement d'agneau ou de chèvre, qui symbolise l'agneau sacrificiel de la Pâque.
  • L'œuf ou Beitsa. Un œuf dur est utilisé pour symboliser l'offrande faite à l'époque du Temple.
  • La laitue. Il s'agit généralement d'une salade romaine, qui, comme les herbes amères, symbolise l'amertume de l'esclavage.
  • Un bol d'eau salée est également nécessaire. 
Tout comme dans la Pâque chrétienne, on retrouve l'agneau pascal ainsi que le vin et sa symbolique, signe de renouveau, début d'une nouvelle vie. La seule boisson vraiment importante à Pessah est le vin (ou le jus de raisin) qu'il faut boire accoudé.
Pendant le repas, c'est la fête et les enfants participent gaiement à tous les rituels. Severine m'explique que son meilleur souvenir d'enfance à ce sujet est le plateau qu'il faut faire circuler au dessus des têtes des convives en chantant les bénédictions (Etmo...). Chez ses grands parents, au lieu de laisser un adulte le faire, en tournant autour de la table, c'étaient les jeunes enfants qui montaient pieds nus à tour de rôle sur la table et portaient le lourd panier au dessus des têtes. Bien entendu, étant donné le nombre de verres de vin et d'eau c'était un parcours d'obstacles qui les ravissait, surtout s'il se terminait, comme à chaque fois par des grosses taches de jus sur la nappe de la Mamie :-) 

Ce côté ludique de Pessah, Sophie me l'a aussi raconté et tout comme dans l'excitation des enfants qui partent à la recherche des oeufs ou des lapins en chocolat dans le jardin, elle partait à la recherche du 'hamets avec son grand-père, une bougie à la main.

Entre tradition, rituels, joie et célébration, ce que je retiens de ces Pâques juive et chrétienne est un fantastique moment passé ensemble, en famille autour d'une certaine idée de la liberté.

Et le thé, dans tout ça,me direz-vous? Et bien il doit se boire pur, pas de thé parfumé, pas de thé en poudre mais en feuilles et de préférence casher. Il sera apprécié pour aider à digérer les superbes plats et gâteaux de pessah dont vous pouvez avoir un aperçu dans le superbe blog de Sophie, Coté Soleil
Si vous recherchez des thés cashers, vous pouvez aller faire un tour ici
En ce qui me concerne, j'ai du mal avec les thés de Pâques (un argument marketing et pas du tout religieux); ce sont plutôt des thés gourmands qui ont envahi les rayons : Damman, Palais des Thés, Comptoirs des Thés, Mariage Freres, Lupicia, ou Fauchon au nom évocateur Eclair au Chocolat


je ne sais lequel choisir......



Et vous, vous connaissez les rituels de Pâques?







Rendez-vous sur Hellocoton !